Marly-Gomontheim

septembre 9, 2007

wissembourg.jpg

Ce week-end on a fait un joli tour dans les villages du sarko-lepénisme. C’a été un week-end délicieux et on a trouvé des gens très sympas. Pourtant, le sarko-lepénisme (cette maladie de l’âme) s’est manifesté dans toute sa crudité au moins dans deux occasions. La première à Weißenburg (Wissembourg dans sa version déformée) où la femme qui vendait les billets pour le Festival International de Musique m’a jugé peu digne d’assister au concert (ou même pour avoir la déférence de me diriger la parole). Par rapport à la deuxième, il s’agit d’une déception multiple. Oui, quand on a pris le train à Rappoltsweiler (Rappschwihr en version locale et Ribeauvillé dans sa version déformée) on a pu constater trois faits assez décourageants, à savoir : 1) SNCF n’avait mis en place qu’une seule voiture laquelle était, logiquement, absolument bourrée de gens et de vélos ; 2) les gens avaient une attitude peu civique, peu collaborative et très négative vers les cyclistes ; et 3) si en plus d’être cycliste, on est un étranger, on risque de recevoir plus d’un regarde du type vache fâchée en provenances des sarko-lepénistes du train. Pour résumer, une très belle expérience, sauf si vous êtes une personne un peu trop sensible.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :